EXCLUSIF - « Il reste encore beaucoup de chemin a parcourir jusqu’aux vols de nuit et plus encore jusqu’au tour du monde mais aujourd’hui, grace au travail hors du commun de toute une equipe, une phase essentielle vers la concretisation de notre vision a ete franchie. » ajoute Bertrand Piccard, President et initiateur de Solar Impulse. « Notre avenir depend de notre capacite a nous convertir rapidement a l’utilisation d'energies renouvelables. Solar Impulse veut demontrer ce qu’il est possible de faire aujourd’hui en utilisant ces energies et en appliquant les nouvelles technologies propres qui permettent d’economiser les ressources naturelles. »

Images EXCLUSIVES – Around the World in a Solar Airplane – Mai 2010 – Payerne – Suisse

Dans un monde dépendant des énergies fossiles, le projet Solar Impulse est un paradoxe, presqu’une provocation : il vise à faire décoller et voler de façon autonome, de jour comme de nuit, un avion propulsé exclusivement à l’énergie solaire, jusqu’à effectuer un tour du monde sans carburant ni pollution. Un but inaccessible, sans repousser dans tous les domaines les limites des technologies actuelles..

.Le Solar Impulse est un concept révolutionnaire qui va repousser les limites de nos connaissances en matière de matériaux, de gestion énergétique et d’interface l’homme – machine. C’est un appareil d’une envergure démesurée pour son poids et d’une qualité aérodynamique inégalée à ce jour, capable, malgré sa légèreté, de résister à de terribles contraintes.

 

Des capteurs solaires aux hélices, il s’agit d’optimiser les différents maillons de la chaîne de propulsion, d’intégrer un environnement hostile aux matériaux comme au pilote, et de respecter bien sûr, les contraintes de poids et de résistance. Un exercice de haut vol! La construction fait appel aux technologies les plus avancées et permet de stimuler la recherche scientifique dans le domaine des structures composites, des matériaux légers dit intelligents et des moyens de produire et stocker de l’énergie. Ces résultats pourront être utilisés autant dans la construction de l’avion que, par la suite, dans de nombreuses autres applications utiles à la société.