REPORTAGE EXCLUSIF – L’Hydroptère : Version Pacifique

Alain Thebault et 4 Skippers de renom vont traverser prochainement le Pacifique : Yves Parlier, Jean le Cam, Luc Alphan et Jacques Vincent seront dans cette course record sur 6000 kms.

La mise à l’eau de l’Hydroptère DCNS vient d’être effectuée à La Ciotat. Alain Thébault et son équipage ont retrouvé la Méditerranée pour une première série de tests avant de tenter de battre, cet été, le record de la traversée du Pacifique entre Los Angeles et Honolulu.

Pour ce nouveau défi, l’Hydroptère DCNS a bénéficié de plusieurs adaptations. La longueur du bout-dehors, l’appendice à l’avant du bateau, passe à environ 4 mètres 50. Il permettra d’amurer un Gennaker (voile d’avant de 220 mètres carrés) sensiblement plus grand et situé plus en avant afin d’augmenter les angles de descente. L’étrave du trimaran a été renforcée pour compenser la transformation structurelle du plan de voilure et répondre aux conditions de navigations océaniques. Afin de décoller plus rapidement, un gain de poids a été obtenu par le remplacement du skeg en aluminium par un modèle en carbone (poutre support du safran) et par le remplacement du moteur par une version plus petite. Des foils avec de nouveaux profils équiperont également l’Hydroptère DCNS. Grâce à des bords d’attaque plus ronds, ils assureront au trimaran, des écoulements hydrodynamiques plus fluides permettant de réduire le phénomène de cavitation (décrochage) à haute vitesse par mer formée.

L’Hydroptère est le premier voilier à franchir la barrière des 50 noeuds à la voile (92,6 km/h), puis celle des 100 km/h avec une pointe à 56,3 noeuds (104 km/h) le 21 décembre 2008. Il détient aussi le record absolu de vitesse (50,17 noeuds) sur un mille.

L’Hydroptère DCNS, le trimaran à foils (plans porteurs) d’Alain Thébault, a été remis à l’eau vendredi à La Ciotat (Bouches du Rhône) après plusieurs semaines de travaux destinés à le préparer pour une traversée record du Pacifique cet été.